Les outils de terrassement dans un jardin : comment les choisir ?

Dans un jardin, nombreuses sont les occasions de réaliser un terrassement : niveler un terrain, retrousser la terre (pour préserver sa qualité), réaliser des volumes, remblayer une cuvette naturelle, creuser une tranchée, une canalisation ou un bassin, réaliser des fosses de plantation (pour un arbre), dresser des fondations pour installer un muret ou une piscine... Selon la nature des travaux à entreprendre et leur importance, vous aurez le choix entre des outils manuels et des outils mécaniques (si vous n’en faites qu’un usage très ponctuel, vous trouverez facilement ces derniers en location).

Mise en ligne le 07/04/2015 à 08:27

Comment choisir les outils pour un terrassement ?

Pour les petits terrassements (mais également pour terminer un terrassement autour d’un arbre ou le long d’une maison), vous n’aurez besoin que d’outils manuels basiques : pelle, pioche, barre à mine et brouette.
Pour les terrassements très importants, il vous faudra vous équiper d’une pelleteuse, d’un chargeur (pour charger, déplacer et déverser les matériaux) ou, mieux, d’une tractopelle, un engin polyvalent qui réunit les fonctions de pelleteuse et de chargeur ; pour travailler un sol rocheux, vous aurez également besoin d’un marteau-piqueur.

 

La mini pelle : l'engin le mieux adapté pour les terrassements dans votre jardin

Pour exécuter la majeure partie des travaux de terrassement dans votre jardin, pour creuser rapidement et sans effort, l’outil le mieux adapté est la mini pelle. Vous pouvez y adapter différents modèles d’accessoires : des godets de terrassement munis de dents et de largeur variable (à partir de 30 cm) ; des godets de curage, orientables et inclinables, pour la remise en état et la réalisation de talus ou l’entretien de canaux d’écoulement d’eau (à partir de 90 cm de largeur) ; des godets de tranchées ; des godets trapèze pour la réalisation et le nettoyage de canaux et de fossés;  des brise-roches, etc. Le choix du modèle se fera en fonction de la profondeur de l’excavation à réaliser.
Mais attention, la conduite de cet engin demande un peu d’expérience (évitez de tomber dans un trou ou de percer des canalisations, et n’essayez pas d’escalader une butte trop pentue !). Il est souhaitable de prévoir avant le démarrage une voie d’accès et l’endroit qui permettra à la mini pelle de manœuvrer. Il vous faudra également prévoir son transport et son enlèvement.

Vous aurez également besoin d’un niveau laser pour vérifier la profondeur de vos excavations.

Ainsi équipé, il ne vous reste plus qu’à placer quelques piquets pour délimiter la zone de travail, et à démarrer le moteur.

 

Par l'équipe la dépanne Mr. Bricolage