Le lève-plaque : Comment le choisir ? Comment l'utiliser ?

Difficile de soulever une plaque de cloison ou de faux plafond quand on se trouve seul sur un chantier ! On peut imaginer tous les dispositifs possibles (y compris les plus périlleux), mais rien ne remplacera un lève-plaque.

Mise en ligne le 07/04/2015 à 08:20

Comment choisir un lève-plaque ?

L’outil est pratique : posé sur un support, équipé de roulettes avec freins, doté d’un mécanisme de levage (câble, treuil avec frein et manivelle), muni d’une antenne télescopique dont la tête pivotante et inclinable permet d’orienter la pose, de deux bras avec crochets pour agripper la plaque, il vous permet de soulever sans effort une plaque de plâtre ou de bois jusqu’à 3 m de hauteur. Il peut supporter des charges de plus de 40 kg, et déplacer (dans sa version courante) des panneaux d’une envergure de 1,20 x 2,50 m. On trouvera dans le commerce plusieurs modèles répondant à toutes ou parties de ces caractéristiques, certains en version pliable, ce qui facilitera le transport.

Votre choix de lève-plaque sera d’abord fonction de la taille et du poids des pièces à soulever (charge autorisée et ouverture maximale des bras), ainsi que de la hauteur de levage. Vous apprécierez également une ergonomie optimale (support inclinable, par exemple), et vous tiendrez compte du système de sécurité (système antichute intégré grâce à un deuxième câble, ou patins antidérapants). Vous vous assurerez qu’il est conforme à la norme CE.

 

Le lève-plaque : une utilisation simple

Une fois la machine montée (elle est fournie démontée, que ce soit à la vente ou en location), voici comment procéder :

  • Placez la machine à son poste de travail.
  • Bloquez les roulettes, et vérifiez que tous les dispositifs de sécurité sont bien actionnés.
  • Procédez à un essai de fonctionnement à vide.
  • Chargez la pièce en inclinant le support si votre modèle le permet, verrouillez-la et ramenez le support à l’horizontale avant la montée.
  • Levez lentement et sans à-coup la plaque jusqu’à la hauteur souhaitée, en tournant la manivelle dans le sens des aiguilles d’une montre (pour redescendre, tournez la manivelle dans le sens contraire). Grâce à un frein automatique, lorsque vous arrêtez le mouvement, le support reste en position.

Il ne vous reste plus qu’à fixer votre plaque en la vissant.

Mais attention à la sécurité lorsque vous utilisez un lève-plaque

Munissez-vous d’un casque de chantier et de gants de sécurité.

  • Installez votre lève-plaque sur une surface parfaitement plane.
  • Assurez-vous que la pièce est suffisamment éclairée.
  • Avant toute manœuvre, vérifiez que les vis d’assemblage et de blocage sont correctement serrées ; contrôlez également l’état des mâts, des câbles et du treuil.
  • Vérifiez qu’aucun obstacle ne gênera la manœuvre.
  • Respectez la charge et l’envergure maximales indiquées sur le manuel d’utilisation.
  • Ne déplacez jamais le lève-plaque lorsqu’une charge est levée.
  • Ne restez jamais sous la charge quand celle-ci est en hauteur.

 

Par l'équipe la dépanne Mr. Bricolage