Conseils pour bien clouer

Clouer est un des gestes les plus fréquents en bricolage. Il paraît simple, mais en vérité il demande un peu d’application pour éviter les petits accidents (se pincer ou se taper sur les doigts) et pour ne pas abîmer le support (fendre le bois sur lequel on plante un clou, par exemple). Voici nos conseils pour clouer sans risque et avec un maximum d’efficacité.

Mise en ligne le 22/09/2015 à 16:59

Choisir le bon matériel pour clouer

Pour clouer, il vous faut avant tout choisir le bon marteau. Il en existe plusieurs modèles, selon la tâche à accomplir :

  • Le marteau de menuisier. C’est le marteau classique, utilisé pour clouer sur un support en bois.
  • Le marteau américain. C’est un marteau à double usage qui sert à clouer et à arracher les clous.
  • Le marteau d’électricien. Il permet de clouer dans les endroits difficiles d’accès et, plus particulièrement, de fixer les attaches de conduits ou de fils électriques.
  • Le marteau de vitrier. Il est utilisé pour planter des pointes dans du verre.
     

Une fois le marteau choisi, vous devez trouver les clous appropriés. Les plus communs sont les clous à tête plate, carrée ou arrondie (pour les assemblages de bois), les clous à tête d’homme (dont la tête est réduite), recommandés pour les clouages discrets comme dans les lames de plancher, les clous sans tête (pour clouer dans des vitres), les clous à béton (pour clouer facilement dans des matériaux particulièrement durs).
 

Vous aurez également besoin, pour clouer, des outils et fournitures suivants :

  • un chasse-clou. C’est un cylindre métallique qui permet d’enfoncer un clou dans une surface en bois afin de le rendre invisible ;
  • un pointeau ;
  • une pince à becs plats ;
  • un petit morceau de carton ;
  • de la pâte à bois.

Conseils pour bien clouer

  • Vérifiez que la tête du marteau est bien attachée au manche.
  • Maintenez légèrement le clou sous sa tête avec votre pouce et votre index et amorcez-le délicatement dans le matériau par de petits coups de marteau. Pendant cette opération, vous pouvez maintenir les petits clous à l’aide d’une pince à becs plats, de manière à préserver vos doigts.
  • Si le clou est bien amorcé, il doit tenir sans être maintenu. Il ne vous reste plus qu’à l’enfoncer fermement et droit sans le tenir avec vos doigts. Pour vous assurer de planter bien droit, vous pouvez planter le clou dans un morceau de carton : le clou y reste en effet bien droit, pendant que vous frappez avec le marteau.
  • Sachez qu’il existe des « guide-clous » pour faciliter le clouage sur les surfaces dures : c’est le guide qui tient le clou, vous évitant de vous frapper les doigts.
  • Pour une force de frappe maximale, tenez toujours le marteau à l’extrémité du manche quand vous frappez.
  • Frappez toujours avec la partie centrale de la tête du marteau, pour éviter que la tête du marteau ne ripe sur la tête du clou et ne l’abîme.
  • Avant d’enfoncer des clous dans du bois, et afin de réduire le risque de fente, commencez par percer un petit trou avec un pointeau. Pour une bonne fixation, ce trou ne doit pas être plus large que la moitié de l’épaisseur du clou, ni plus profond que les trois-quarts de sa longueur.
  • Pour dissimuler un clou, utilisez un chasse-clou et recouvrez d’un peu de pâte à bois.
     

En guise de conclusion, voici deux astuces pour éviter de fendre le bois quand vous clouez :
 

  • Tenez le clou tête en bas, à la verticale, et écrasez légèrement la pointe du clou en la frappant avec un marteau.

Appliquez une petite quantité de lubrifiant sur la pointe du clou

Par l'équipe la dépanne Mr. Bricolage

Accès rapide aux conseils