Comment utiliser un broyeur de jardin ?

Broyer soi-même les branches mortes ou fraîches des arbres et les végétaux du jardin, c’est s’épargner quelques voyages fastidieux jusqu’à la déchetterie. C’est aussi s’offrir la possibilité d’utiliser les broyats (en particulier les broyats de végétaux) pour réaliser son propre compost ou installer des paillis organiques au pied des plantes et des arbustes.

Une fois équipé de votre broyeur motorisé (électrique ou thermique), voici comment procéder pour broyer efficacement et en toute sécurité.

Mise en ligne le 03/11/2015 à 10:59

Les règles de sécurité pour le broyage

  1. Tenez éloignés les enfants et les animaux domestiques de l’aire de broyage.
     
  2. Lisez attentivement les instructions d’emploi et les pictogrammes d’avertissement collés sur la machine si vous utilisez le broyeur pour la première fois.
     
  3. Munissez-vous de gants et de lunettes de protection anti projections, éventuellement d’un casque antibruit, et portez des vêtements adaptés.
     
  4. Avant la mise en route, vérifiez que les lames ne sont pas abîmées, que les boulons et les écrous sont bien serrés et qu’aucun débris n’est resté dans la machine.
     
  5. N’introduisez jamais vos mains dans la goulotte d’entrée lorsque le broyeur est en marche.
     
  6. En cas de bourrage, coupez le moteur avant d’intervenir.
     
  7. Ne déplacez jamais votre broyeur lorsqu’il est en marche.
     
  8. N’utilisez jamais votre broyeur sous la pluie.

 

La préparation du broyage

  1. Si votre broyeur ne dispose pas d’un système de récupération (bac ou sac), placez-le sur une bâche pour vous faciliter la collecte des matériaux broyés (ou disposez un sac sur l’extrémité de la goulotte de sortie), et assurez-vous qu’il est bien stabilisé avant de démarrer la machine.
     
  2. Triez les matériaux que vous souhaitez broyer (branches, branchages, végétaux) et retirez tous les matériaux non broyables (pièces de métal, morceaux de verre, graviers, fils de fer, etc.) qui risqueraient de bloquer les lames.
     
  3. Attendez que les lames tournent à pleine vitesse avant d’introduire vos matériaux dans la goulotte d’entrée.

La découpe des branches

  1. Introduisez dans la goulotte d’entrée les branches à couper, en commençant par les plus épaisses.
     
  2. Au fur et à mesure, poussez doucement les branches dans les lames avec les branches suivantes.
     
  3. Pour les dernières grosses branches, poussez-les avec un bâton en bois, jamais avec les mains.
     
  4. Pour éviter les bourrages, veillez à ne pas créer d’accumulation de débris au niveau de la goulotte de sortie de la machine. Pour dégager la zone des débris, utilisez toujours des outils munis de longs manches (pelle ou râteau).
     
  5. Si les lames se bloquent pendant le broyage, coupez immédiatement le moteur et débranchez le fil de la bougie (si vous utilisez un broyeur thermique). Retirez les débris bloqués dans les lames et vérifiez que les lames n’ont pas été endommagées, avant de redémarrer le moteur et de continuer le broyage.
     
  6. Ne vous placez jamais devant la goulotte de sortie et ne tentez pas de l’ouvrir ou de la désobstruer pendant que la machine est en marche, vous risqueriez d’être atteint par des projections de débris.
     
  7. Veillez à refermer la goulotte d’entrée après usage.

La découpe des végétaux

Pour la découpe des petites branches et des végétaux, pratiquez de la même façon, en gardant à l’esprit que les matériaux organiques contiennent une grande quantité d’eau et de sève qui les prédisposent à coller à l’intérieur du broyeur et à boucher la goulotte de sortie. Pour pallier cet inconvénient, laissez ces matériaux sécher pendant quelques jours avant de les broyer.

Par l'équipe la dépanne Mr. Bricolage