Comment choisir sa motobineuse ?

La motobineuse est un outil pour travailler le sol de façon superficielle, ou à une profondeur maximum de 30cm. Compte tenu de son faible encombrement, on la réservera pour des plates-bandes ou des jardins ornementaux.

Elle conviendra aussi parfaitement à la préparation du lit de semence d’un gazon, et à celui d’un potager de petite taille. Elle a également sa place dans le désherbage des parterres entre les cultures, les vergers, les fruits rouges.

Très légère et facilement maniable, elle conviendra à la perfection à presque toute la famille.

Mise en ligne le 19/05/2015 à 17:58

Motobineuse : faire son choix

Mon premier choix se porte sur une motobineuse électrique de chez Gardena, pour petit travaux avec une largeur de travail de 36cm. Elle est super légère, environ 8kg, et en plus elle est silencieuse. Une sécurité permet de réduire à zéro les risques au démarrage. Elle est munie de 4 couteaux en acier trempé profilés aux tranchants aiguisés, pour pénétrer le sol très facilement et ameublir les grosses mottes de terre. Le guidon est pliable pour la ranger très facilement.

Pour aller plus loin je vous conseille une motobineuse moteur 4 Cv Honda Mr. Bricolage, avec une largeur de travail pouvant aller jusqu’à 60 cm

Son plus : un démarrage facile et une grande capacité de réservoir (environ 1,7l).

Marche avant mais aussi marche arrière, elle est équipée de 4 fraises standards, avec disques protèges-plantes, pour travailler très proche de vos protégées.

N’oubliez pas de nettoyer votre motobineuse avant de la remiser. Supprimez, enlevez les mauvaises herbes et les tiges qui se seraient enchevêtrées dans les fraises.

Si vous travaillez dans un terrain très enherbé, cette opération pourra se faire plusieurs fois en prenant bien le soin d’aérer le moteur avant chaque intervention. Avec les vibrations il arrive que les boulons se dévissent ; il faut alors vérifier qu’un écrou ne tombe pas et endommage votre appareil. Affutez ou faites affutez les couteaux des fraises : en tapant contre les pierres, les extrémités s’arrondissent et pénètrent plus difficilement dans le sol.

En milieu poussiéreux, le filtre doit être nettoyé souvent, cela évite que le moteur ne chauffe trop. Quand il est sale, n’hésitez pas à le changer. Contrôlez le niveau d’huile à l’aide de la jauge. Pensez également à faire des vidanges régulières : en moyenne, toutes les 30 à 40 heures selon les conditions d’utilisation. Pour l’huile moteur, on préconise d’utiliser de la 10w40, synthèse ou semi synthèse : meilleure sera l »huile, plus longtemps durera votre moteur.

Évitez de travailler sur un sol trop enherbé : fauchez avant. Cela rendra le travail beaucoup plus facile et évitera d’engorger les fraises de mauvaises herbes et de tiges.

Le sol doit être travaillé sur une épaisseur d’au moins 20cm, car une terre bien ameublie permettra un développement beaucoup plus rapide des jeunes plants. Il faut adapter la vitesse d’avancement au type de sol. Sur un sol léger, régulièrement entretenu, il est possible d’aller plus vide que sur un sol lourd et tassé. De toute façon, au plus la vitesse sera faible, au plus les fraises gratteront au même endroit. Un deuxième passage peut s’avérer nécessaire pour l’obtention d’un meilleur résultat.

Je vous conseille facilement une paire de bottes et de ne pas mettre des vêtements trop amples.

par l'équipe la dépanne Mr. Bricolage