Bien choisir sa meuleuse : quel produit pour quel usage ?

La meuleuse est un appareil puissant et simple à manipuler. Polyvalent, il est utilisable sur des matériaux divers : béton, pierre, métal, et pour des travaux multiples : découper, poncer, brosser ou chanfreiner. La meuleuse est constituée d’un disque interchangeable qui entraîne une meule en rotation rapide. L’épaisseur du disque varie en fonction du type de métaux et du type de travaux. Comment choisir une meuleuse ? Nos conseils pour bien choisir…

Mise en ligne le 07/04/2015 à 14:19

Meuleuses : quel machine pour que usage ?

- La meuleuse d’angle est pratique pour tous les travaux courants : poncer, polir, découper, limer, etc. Il existe des modèles à une main, faciles à manipuler grâce à leur faible poids, et à deux mains, plus puissants mais moins maniables. La meuleuse à une main fonctionne avec des disques de 125 mm maximum, contre 230 mm pour une meuleuse à deux mains. Si vous voulez percer une ouverture dans une petite cloison, enlever des bavures sur des coupes de carrelage ou poncer des soudures, c’est l’outil idéal.


- La meuleuse à disques est beaucoup plus imposante et se manie à deux mains. Le diamètre des disques est compris entre 230 et 400 mm. Elle est surtout utile pour de grosses découpes (maçonneries, carrelages, métal, tuiles, inox, etc.).


- La meuleuse droite permet de tailler, poncer et décaper des objets. Elle s’utilise à deux mains. Elle est parfaite pour les zones d’accès difficiles. Autre avantage, vous pourrez lui ajouter quelques accessoires.


- La mini-meuleuse est une machine de petit format, qui allie confort d’utilisation et facilité de manipulation. Elle est généralement employée pour de petites découpes de maçonnerie ou de plomberie, ou des travaux demandant une grande précision (le modélisme par exemple). Elle est habituellement dotée de disques de 115 ou 125 mm de diamètre. Elle est indispensable lorsque vous avez besoin de plusieurs accessoires différents à portée de main.

- La meuleuse d’établi, comme son nom l’indique, s’agrippe à un établi. Votre établi doit donc être assez robuste pour supporter les vibrations de la meuleuse. Fixée sur un plan de travail, elle permet de travailler avec les deux mains libres. Elle est principalement utilisée pour polir, ébavurer les petites pièces, affûter les outils, nettoyer des objets.

Quel type d’énergie choisir pour la meuleuse ?

La meuleuse pneumatique est un outil léger, puissant mais très bruyant, qui fonctionne avec de l’air comprimé provenant d’un compresseur d’air. Il est sans risque d’électrocution ou de brûlure, mais peu maniable à cause du tuyau qui raccorde la meuleuse au compresseur. Il existe en deux versions : à une ou à deux mains. On l’utilise principalement pour les gros travaux de maçonnerie.

La meuleuse électrique – le standard de la meuleuse – convient pour l’ensemble des travaux du quotidien. Elle peut être branchée sur secteur, ou avec batterie (autonomie de 3 h).

La meuleuse thermique, appelée aussi tronçonneuse à disque, est surtout destinée à la découpe des matériaux durs utilisés pour la construction (béton armé, pierre). C’est un outil dangereux qu’il faut utiliser avec vigilance.

Les meuleuses d’angle, à disques, ou droite, ainsi que la mini-meuleuse, sont proposées en version électrique (avec ou sans fil) ou pneumatique.

Quelle puissance choisir pour la meuleuse ?

Les modèles de meuleuses actuellement commercialisés affichent une puissance variant entre 400 et 2 500 W. La puissance nécessaire pour votre meuleuse dépend des travaux que vous comptez effectuer. Pour du simple ponçage, les modèles de 600 à 1 000 W seront suffisants. Pour du gros œuvre, optez pour un appareil à plus de 2 000 W.

par l'équipe la dépanne Mr. Bricolage